L’Argensol, Un Quartier Plus Attractif Qu’on Pourrait Le Croire

l'argensol

L’Argensol, un quartier rempli de surprise

Au premier abord, ce que l’on retient du quartier de l’Argensol, ce sont les sept immeubles de l’avenue du général Raymond Lorho. Il faut bien sur ne pas se cantonner à cet ensemble, qui bien qu’entretenu avec soin et bénéficiant de gardiens investis par la bonne tenue de la résidence reste un vieux groupe d’habitations datant de 1967, et prendre de la hauteur afin de découvrir tous les attraits que représente ce quartier.

Un lieu calme

En effet, il suffit de se promener et d’arpenter ses allées pour se rendre compte qu’entre la caserne des pompiers, le supermarché Casino, sa station essence mitoyenne et la nouvelle grande boulangerie et pâtisserie MIMO , il y a aussi l’unique armurerie d’Orange, Garnier qui fournit tous les équipements nécessaires aux chasseurs et pêcheurs du coin. Proche de ces commerces une grande pharmacie fait face à un cabinet médical où sont regroupés dentistes, infirmières et médecins. Plus loin sur l’avenue de l’Argensol, la maison médicalisée la Deymarde accueille les personnes âgées dépendantes ou autonomes dans un ensemble moderne qui comprend 55 chambres individuelles et 45 studios simples ou doubles. Une unité protégée de 17 places accueille également des personnes atteintes de troubles cognitifs avancés. 

L’argensol se transforme

Heureusement, le quartier ne se résume pas aux services de santé et offre en plus des quelques salles de remise en forme et de musculation comme Keep Cool, le stade Balmain où en plus des sports dits traditionnels comme l’athlétisme ou le football, des disciplines venues tout droit des états unis sont pratiquées. C’est à travers le base-ball et le football américain que l’équipe orangeoise des Empereurs s’entrainent. Très apprécié également le tennis des Courrèges où padel, squash et tennis font bon ménage avec le club de tennis de table mitoyen.

L’éducation, une histoire à l’Argensol

Le domaine de la culture et de l’éducation n’est pas loin et le nom de certaines voies le prouve. Rue Jean Paul Sartre, rue Maurice Genevoix, rue André Malraux, rue Abel Gance, place Jacques Prévert… Normal donc que le collège Arausio soit établi rue Henri Dunant, considéré comme le fondateur du mouvement de la Croix-Rouge internationale. Normal aussi d’y lire cette phrase de Benjamin Franklin « Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques, j’apprends ». Dans la même rue le lycée d’enseignement professionnel de l’Argensol dispense des formations CAP chaudronnerie et carrosserie et BAC pro systèmes numériques et microtechniques. Avant cela, les petits orangeois seront passés par l’école maternelle et primaire de la Deymarde. Une école qui a bénéficié d’un aménagement de ses accès et qui offre un nouveau confort aux riverains. Tout comme plus récemment, l’avenue de l’Argensol avec la création de trottoirs et de voie facilitant la circulation des piétons et des cyclistes. L’accès au futur pole d’échanges multimodal avec en point de mire la nouvelle gare en sera forcément favorisé.

Rejoignez la discussion

One thought on “L’Argensol, Un Quartier Plus Attractif Qu’on Pourrait Le Croire”

  • LAASRI

    Le Lycée Professionnel de l’Argensol dispense en plus du CAP, un BAC.PRO chaudronnerie industrielle et un BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle en apprentissage. C’était juste une petite précision à apporter. Merci

    Reply

Compare listings

Comparer